Beijing Project n.07 THE COLOR OF MEMORY 记忆的色彩
Lin Jingjing 林菁菁, 2011
collaborative activities / drawings / paintings / interview / video and photo documentation

Beijing Project n.07

Lin Jingjing 林菁菁

THE COLOR OF MEMORY 记忆的色彩

Lin Jingjing has decided to continue and develop one of her ongoing relational project -- The color of memory-- as an intervention for the Social Sensibility Program. After visiting the factory a couple of times, she started collecting very specific personal information from the staff; her three questions are: 1-think back to your earliest memories: what is your most painful memory? 2-if that memory could be transformed into an object, what would it be? 3-what color would you use to describe this memory? According to people's answers, Jingjing will create a custom-made painting for each person; with an operation very similar to that of a production line, she will materialize their answers, their memories and their projections on several square canvases that will be later exhibited in the factory. Her project is challenging in the way it demands a consistent amount of trust and empathy between the artist and a relatively unknown. audience. The promise here, is to use this fragile and uncomfortable territory of encounter to create a new kind of sympathetic bond between the artist and the other person. Quite unusually, this connections is expected to happen, since the beginning, in a very confidential and private level, one where an individual choses to reveal something very personal to the -unknow artist- and accepts to find him/herself in a very exposed and weak situation, which is sustainable and acceptable only through the mediation of the artistic process. The transfer experience which takes place between them is exists, symbolically, in the finished -custom-made painting- , a strange manifacture in which the notion of authorship is unclear and the line between subjective and onjective perception are lost. 

北京项目 n.07

林菁菁

记忆的色彩

是林菁菁正在进行的一个关系论创作项目;而林菁菁也决定了将这个项目作为社会敏感性计划的介入艺术创作活动继续延展下去。林菁菁到工厂亲身视察了几遍后,便通过以下三个问题开始对工作人员进行特定个人信息的采集: 问题1——唤醒你最初的记忆:你所经历的最痛苦的记忆是什么? 问题2——如果可以将这份记忆转化为一件实物,你觉得会是什么? 问题3——你会用哪种颜色来描摹这份记忆? 菁菁会依据叙述者给出的答案为每个人量身作画;他们叙述的答案,他们的记忆,他们心灵的映射,菁菁都会以如同产品流水生产线一样的创作方式,在不同的方形画布上将之一一具现,而这些画布随后将在厂内陈列展出。菁菁的创作项目 要求由始至终艺术家都能与基本陌生的叙述者之间达成充分的信任,产生情感的共鸣,这样的创作方式颇具挑战性。在此期许,能够籍由此番落入脆弱而尴尬境地的不期而遇为艺术家和他者建立起情感共鸣的纽带。让人意想不到的是,在保持绝对私密的前提下,一旦叙述者选择向陌生的艺术家袒露隐私,并接受只在艺术创作的晕染调和下方以持续且可包容的方式展现出自己真情裸露、脆弱不堪的一面,这样的联系从一开始即有望建立。为每位叙述者量身创作的画作成品,理不清谁才是真正意义上的创作者的诡异画作,抛弃了主体与客体概念之间界限的画作,以象征的手法将他们之间对过往经历的承袭传递存印其中。

Pékin Projet n.07

 Lin Jingjing 林菁菁

LA COULEUR DE LA MÉMOIRE

Lin Jingjing a décidé de poursuivre et de développer l'un de ses projets relationnels en cours -- La couleur de la mémoire -- en tant qu'intervention pour le Programme de Sensibilité Sociale. Après avoir visité l'usine à plusieurs reprises, elle a commencé à collecter des informations personnelles très spécifiques auprès du personnel ; ses trois questions sont : 1-repensez à vos premiers souvenirs : quel est votre souvenir le plus douloureux ? 2-si ce souvenir pouvait être transformé en objet, quel serait-il ? 3-quelle couleur utiliseriez-vous pour décrire ce souvenir ? Selon les réponses des gens, Jingjing créera une peinture sur mesure pour chaque personne ; avec un fonctionnement très similaire à celui d'une chaîne de production, elle matérialisera leurs réponses, leurs souvenirs et leurs projections sur plusieurs toiles carrées qui seront ensuite exposées dans l'usine. Son projet est stimulant dans la mesure où il exige une confiance et une empathie constantes entre l'artiste et un inconnu. public. La promesse ici, est d'utiliser ce territoire de rencontre fragile et inconfortable pour créer un nouveau type de lien de sympathie entre l'artiste et l'autre. Assez exceptionnellement, ces connexions devraient se produire, depuis le début, à un niveau très confidentiel et privé, celui où un individu choisit de révéler quelque chose de très personnel à l'artiste inconnu et accepte de se retrouver dans un environnement très exposé et situation de faiblesse, qui n'est durable et acceptable que par la médiation du processus artistique. L'expérience de transfert qui s'opère entre eux existe, symboliquement, dans le fini -peinture sur mesure- , une étrange fabrication dans laquelle la notion d'auteur est floue et la frontière entre perception subjective et onjective est perdue.